Serge MÜLLER

Entre art et nature, son cœur balance. Et a toujours balancé, d’aussi loin qu’il se souvienne. Tout petit, il gribouillait partout et tout le temps, et pouvait passer des heures à observer les oiseaux et les fourmis. Il a adoré ses années de fac, où il a découvert le monde merveilleux des plantes et où il passait une partie de ses cours à caricaturer ses profs. Il travaille à l’Université de Montpellier, où il enseigne la biologie végétale et étudie le pollen fossile pour reconstituer l’histoire des paysages. Depuis quelques années, il s’est remis au dessin. D’abord dans le cadre d’ateliers d’initiation qu’il anime, puis en travaillant comme illustrateur, en particulier pour la revue de vulgarisation botanique La Garance Voyageuse. Il y publie depuis 2017, avec Marion Bottollier-Curtet, des « Chroniques végétales » trimestrielles. Enfin, à force de lire tous les soirs des albums jeunesse à ses enfants, il a eu envie de leur en dessiner.

Bibliographie :

Marion Bottollier-Curtet, Serge Müller, La Garance voyageuse, 2021 (sous presse).

Marion Bottollier-Curtet, Serge Müller, Une libellule a pondu, Écologistes de l’Euzière, 2020.

Marion Bottollier-Curtet, Serge Müller, Une graine a germé, Écologistes de l’Euzière, 2021.

Marion Bottollier-Curtet, Serge Müller, « Chroniques végétales », chronique trimestrielle publiée dans la Garance voyageuse depuis 2017.

Marion Bottollier-Curtet, Serge Müller, Hors-série « Chroniques végétales n°1 » (3 cycles)