Marc JARRY

Docteur en Préhistoire, ingénieur chargé d’opération et de recherche à L’institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), Membre du laboratoire Traces (UMR 5608) à Toulouse.

Privilégiant dans un premier temps l’étude des industries lithiques du Paléolithique inférieur et moyen, mes travaux portent maintenant plus globalement sur les modalités d’occupations des espaces, d’exploitation des milieux et les dynamiques de peuplements au cours du Paléolithique, notamment entre Massif central et Pyrénées. J’ai dirigé de 2003 à 2007 l’Action Collective de Recherches “Cultures et environnements paléolithiques : mobilités et gestions des territoires des chasseurs-cueilleurs en Quercy”.

Je coordonne depuis 2011, avec Céline Pallier, Laurent Bruxelles et François Bon, l’opération d’étude cartographique, karstologique et archéologique grotte du Mas d’Azil en Ariège et je participe depuis 2015 à la mission Human Origins in Namibia dirigée par Laurent Bruxelles (Inrap/Traces) où j’ai en charge le volet archéologique de la mission de prospection.

Bibliographie :

Marc Jarry, Ramis, P., et al. (2019). Premier Moyen Âge en Ariège. Une histoire méconnue, 2019.

Marc Jarry, Ramis, P., et al.  Géologies du Mas d’Azil : Nouvelle histoire d’une grotte. Toulouse, 2016.

Marc Jarry, Ramis, P.,. et al. Préhistoires du Mas d’Azil : chroniques d’une grotte et d’une discipline. Toulouse : Grottes & Archéologies, 2015.